A Touch of Class

Smart

David Niven…

David Niven…

(…)

La classe, l’élégance, l’humour British, c’était tout cela David Niven.

Il est parti le 29 juillet 1983.

L’occasion de revoir ce moment fameux…

Lors de la 46 ème cérémonie des Oscars, en 1974, David Niven devait appeler sur scène Liz Taylor pour qu’elle remette l’Oscar du meilleur film. C’est alors qu’arrive un homme nu. Niven lance alors « Le seul rire obtenu par l’homme dans sa vie, l’est en se dépouillant et en exhibant ses ‘défauts' » (Niven dit ‘shortcomings‘, allusion fine, s’il en est, aux « parties » de l’intéressé 😉 )

3 Commentaires

  1. Much more than a brave face, classy coolness.
    A noter qu’un des interviewés explique que c’était une éventualité a laquelle on devait se préparer les « streakers » étant monnaie courante…

  2. L’élégance et le self control ! Parfait

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 Juil, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...