Osez la droite, quoi !

SPOT

Groumpf…

Groumpf…

(…)

J’ai rigolu…

Malheureusement, pour le moment, cela reste en Belgique, si j’ai bien compris.

7 Commentaires

  1. C’est bizarre, j’avais déjà vu ce clip, il y a plusieurs années. Ils ont recyclé le truc, me semble bien.

  2. Sans déconner ?
    Ce clip est un truc d’il y a quelques années déjà, réalisé par John Doe pour une marque péruvienne de prêt-à-porter. La campagne s’appelait Dare-Change.
    Un petit lien qui va bien :
    http://www.adwomen.org/2010/02/dare-change/
    C’est même plus du plagiat, c’est du pillage.
    Si ma mémoire est bonne, le clip a été primé dans le cadre de journées féministes US. Mais là, je n’ai pas le lien.

  3. INCROYABLE.

  4. Héhé. Les cons, ça ose tout, etc.

  5. Honnêtement, je trouve la vidéo très intéressante… c’est la femme qui recule, qui doute légèrement face à la vie, face aux éléments, face à la bête mais qui fait front?
    Je ne sais pas pourquoi, cela m’évoque le film Scarface de John Woo.

    Mais votre parti belge, cela doit être un truc de « trou du cul »… Halte à la « trou-du-cul-phobie », d’ailleurs, Guy?
    Tous les Belges ne sont pas des « tireurs au cul » que je sache, et ce n’est pas de la « tireur-au-cul-phobie » de dire cela, je précise.

    Charles.
    http://charles.hautetfort.com

  6. J’en connais qui se sont fait condamner pour des vols de moindre ampleur : http://youtu.be/rog8ou-ZepE

  7. Ca fait qques annés qu´il y a des tentatives de faire une parti trÈs droitier en Belgique francophone.
    IL y a pas vraiment d´extréme droite alors il y a une petite place oú s´installer.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 Sep, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Toutes les histoires sont vraies »

« Toutes les histoires sont vraies »

Le 9 septembre je publie mon premier roman aux éditions Braquage. Voici le texte de la quatrième de couverture. Dans une suite de textes fulgurants, véritable puzzle qui donne à ce roman cousu main des allures de fausse autobiographie (où tout serait vrai), Guy...