Le ministre d’Etat et son chien

Ouaf

Comme je l’explique sur Le Huffington Post, la publicité politique me fatigue…

Comme je l’explique sur Le Huffington Post, la publicité politique me fatigue

(…)

Mais au delà des exemples récents  que je cite, on aurait tort de penser que la fausse intimité des politiques est une nouveauté.

Sur un registre parallèle, regardez ce sujet qui date du 6 novembre 1976, il y a près de 40 ans…

 

16 Commentaires

  1. Aujourd’hui les hommes politiques posent avec leur énième épouse palliatif du chien de compagnie, on ne s’étonne plus de rien, la gamine de Mosco tweet son chaton dans la baignoire, Carla invite sa copine Farida pour la filmer à l’Elysée, au détour quelques pépites comme la discussion café de commerce avec Balladur, Valérie T danse en Afrique du Sud sans émouvoir Taubira, ben oui quand une blanche rencontre des noirs elle danse pour communiquer avec eux, et Cécilia vend ses souvenirs chez le marchand de journaux.

  2. Voire un braque en train de détruire un costume de Saville Row est un plaisir à ne pas bouder… Autrement le cirage de pompe des médias envers les puissants est toujours aussi pathétique aujourd’hui !

  3. vacances

  4. David n’a pas de femme japonaise… Ne pas confondre fiction, réalité, second degré…

  5. il me semblait bien…vous venez de vous faire prendre en flagrant délit de lecture au premier…pourtant mon petit signe pour bien le signifier m’avait paru superflu mais comme on ne sait jamais …bon je ne pensais pas que se serait vous qui auriez besoin de précisions…..

    Explication, voulant faire suivre ce bon billet, et Abiker commençant le sien par une fiction ( je l’imagine bien parlant ainsi de son épouse et de sa vie privée) ayant un tout petit point pouvant faire le lien avec votre billet etc etc…..

    Vous me prenez pour une cruche ?

  6. Non je lis des commentaires toute la journée sur le Web et sans être une cruche (!), tout le monde peut se tromper. Vous. Moi. Etc.

  7. Guy nous fait son Jean Sarkozy, à mort il défend son Abiker, le bobo à lunettes qui écrit poliment des billets une fois lu on ne se souvient plus.

  8. Euh je défends quoi ? Nous échangeons sur le second degré du lecteur. Lovely…

  9. Amusant de lire le billet de Guy sur le site dirigé par la dame qui, dans une vie antérieure, allait poser aux politiques ses « questions à domicile » et permettait à Tapie d’imposer en « prime time » ses incroyables numéros de claquettes pour épater les gogos …

    Mais après tout, même Anne Sinclair a le droit de changer!

  10. Quelle merveille ce chien, suis tout attendrie.

  11. C’ est qui David Abiker ?

  12. onsépaséki.

  13. David Abiker c’est le mec à lunettes très propre sur lui qui croque la vie des gens dans beaucoup de magazines de filles, pas canaille pour un sou mais toujours bien habillé, dans ses chroniques il n’y a pas de pauvres, de galériens, que des gens biens, des bobos parisiens qui ne dépassent pas le périph’ par instinct de survie gentry.

  14. cher lovely David Abiker c’est un style, une personnalité, c’est déjà pas mal .. et à propos vous c’est quoi ?

  15. Bonjour Jean-Luc, mes amitiés à David Abiker…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 Nov, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...