Où es tu ?

Manureva

Disparu…

Disparu…

(…)

Cette histoire me fascine depuis si longtemps…

Le 5 novembre 1978 Alain Colas prend le départ de la première Route du Rhum, à bord de Manureva.

Le 16 novembre 1978, alors qu’il a passé les Açores, il envoie son dernier message radio, dans lequel il signale qu’il fait bonne route…

Et puis…

 

Un formidable Bonus


Alain Colas, rêves d’océan : documentaire par France3-Bourgogne

 

 

6 Commentaires

  1. «  » C’est des moments où on se parle pas mais on se dit tout  »
    OdK égal à lui-même

  2. Pour en savoir plus sur Alain Colas, je conseille les Mémoires Salées d’Olivier de Kersauson : on y trouve un portrait attachant et sans concession du navigateur. De plus le livre est passionnant et remarquablement écrit. Kersauson écrit la Mer comme personne.

  3. Le père qui attends que toute la famille soit ensemble pour ouvrir et lire les lettres de Colas, un bocal rempli de l’eau au passage du Cap Horn comme cadeau à ses proches….

    Ces hommes Tabarly, Colas des puissances….

  4. Merci d’aider ce film sur son chemin vers une diffusion la plus large possible et de vos commentaires qui démontrent que vous avez fait plus que le regarder.

  5. Bande annonce du film Alain Colas rêves d’océan sur Youtube et Terre de flotteurs.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 Nov, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Il n’y a jamais de trou dans la raquette

Il n’y a jamais de trou dans la raquette

Un petit mot en passant pour tous ceux qui, dans tous les milieux, déclarent désormais couramment, quand quelque chose ne fonctionne pas comme ils le voudraient, qu'il y a "un trou dans la raquette". Après pas loin de cinquante ans de tennis, je suis en mesure de vous...

Les mouches ont changé d’âne ?

Les mouches ont changé d’âne ?

Il paraît qu'Albin Michel ne veut plus éditer Zemmour. Les temps changent... Septembre 2016. L' "ancien" monde, sans doute. La mégalomanie ... pic.twitter.com/rVY6H3nfCL — guy birenbaum (@guybirenbaum) September 30, 2016