La prochaine fois que Nicolas Sarkozy s’exprime via Facebook…

Like

… Il faudra lui rappeler ces propos…

… Il faudra lui rappeler ces propos…

(…)

… révélés par Frédéric Mitterrand dans son livre La Récréation :

« Mercredi 22 juillet 2009. Conseil des ministres. Le Président : ‘Facebook, ah oui, Mickey parle à Minnie et lui demande comment ça va pendant des heures. Vous trouvez que c’est intéressant ?' » 

Depuis sa défaite, l’ex-président ne s’exprime quasiment que là

Allez…

Après tout, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. 😉

18 Commentaires

  1. Le pédophile notoire et mondain Frédéric Mitterrand est devenu une source sûre pour Guy. Comment dire: ça craint. Les gens d’en bas citeront Marc Dutroux pour exprimer une idée dorénavant.

  2. Faut vraiment arrêter de déconner Lovely, sérieux…

  3. Mais je ne déconne pas Guy, je réagis sobrement et objectivement aux manoeuvres de certains intellectuels pour inscrire F. Mitterrand comme un écrivain et éphémère ministre de la culture ordinaire. Or ce personnage est un pédophile notoire assumé qui jouit du confort des célébrités mondaines dominant de leur argent les petits garçons de Marrakech à Phuket. Et se réfugiant derrière une apparence d’homosexuel tranquille sous le regard bienveillant de la Bachelot imposante sur D8.

  4. Vos propos sont des diffamations graves qui peuvent ME faire condamner en justice, je vous demande donc de ne pas les renouveler. Merci.

  5. Extrait écrit en 2005 intitulé « La Mauvaise vie » et dans lequel on peut lire ce genre de propos :

    « J’ai pris le pli de payer pour des garçons (…) Évidemment, j’ai lu ce qu’on a pu écrire sur le commerce des garçons d’ici .(…) Je sais ce qu’il y a de vrai. La misère ambiante, le maquereautage généralisé, les montagnes de dollars que ça rapporte quand les gosses n’en retirent que des miettes, la drogue qui fait des ravages, les maladies, les détails sordides de tout ce trafic. Mais cela ne m’empêche pas d’y retourner. Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément (…) On ne pourrait juger qu’un tel spectacle abominable d’un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable (…) La profusion de jeunes garçons très attrayants et immédiatement disponibles me met dans un état de désir que je n’ai plus besoin de réfréner ou d’occulter. L’argent et le sexe, je suis au cœur de mon système, celui qui fonctionne enfin car je sais qu’on ne me refusera pas. »

    Salut. Ce qui me gêne c’est le glissement sournois de l’anormalité vers l’ordinaire. Lovely

  6. Ces extraits sont publics, publiés. Vos propos, en revanche, sont diffamatoires. Salut.

  7. Lovely va finir par me rendre Frédéric Mitterrand sympathique.
    Mais entrer dans le raisonnement et chercher à comprendre ce que raconte Lovely ne m’empêche pas de supputer que c’est juste pour le plaisir de faire réagir GB et pour l’obliger à s’occuper d’elle que Lovely vient ici contre-piéder systématiquement, à propos de tout et en déballant ce qu’elle trouve de plus puant. Ça me renvoie à des malaises de dépit amoureux, moi en ado piteuse qui jure mais un peu tard qu’elle essayera d’être moins con… mais plus tard. On aime pas trop comme sensation, Lovely. Vous pensez démolir GB, mais vous vous ridiculisez un peu. Tout ça vous est égal bien sûr.

  8. et quel rapport avec la prostate de françois…
    aucun j’espére

  9. Cher Lovely,

    Parfois, il me plaît à penser de pouvoir vous rencontrer pour savoir qui vous êtes, pour comprendre pourquoi vous réfléchissez ainsi, pour tenter de saisir comment vous en êtes arrivé là. Bref, j’aimerais vous connaître pour vous étudier.

    Et puis, parfois, je suis las de lire toute vos bêtises.

    Oui, là, je suis las, las, las (ça veut dire quoi lalala ? Comprenne qui pourra).

    Voilà !

    J.

  10. Proposition: la prochaine fois que Nicolas Sarkozy (entre deux retraites au carmel!) s’exprime sur Facebook, il faudrait (re)jouer aux « fatals flatteurs » et faire exploser le nombre de « likes ».

    Charles.

  11. Mickey fait aussi des petits…mouse…

    dans le famille Mickey c’est comme dans toutes les familles, il y a les drôles, les grincheux, les cupides, les rêveurs etc etc…. mais aussi, il y a toujours les opportunistes.

  12. Il est roadie maintenant, il ne pense plus à 2017.

  13. Bien évidemment que ce qu’écrit Mitterrand c’est de la fiction littéraire. Personne ne pourrait imaginer qu’il va enculer des jeunes garçons nécessiteux dans des pays exotiques.

  14. Sarkozy aussi écrit de la fiction: « En décidant d’un non-lieu, la justice vient de me déclarer innocent dans le dossier Bettencourt. »
    Ne sait-il pas qu’Eolas est beaucoup lu et qu’il nous a bien expliqué que non, ça ne vaut pas innocence dans la formulation et rien que les sommes sont illégales pour financer une campagne. D’ailleurs, euh l’appel au don.
    À part me dire encore et toujours qu’il ne manque vraiment pas d’air ce Sarkozy, qu’il surfe en permanence sur l’inculture politique des français comme sur la vieillesse et la surdité de Mme Bettancourt, et que l’esbroufe ne devrait pas être récompensée ainsi, qu’il me fait honte encore et toujours. Et me dire que ouf la démocratie nous en a libéré comme elle nous en a affublé et que j’espère qu’il est cuit et recuit.

  15. Le niveau de ses contributions ne dépasse effectivement pas : « Mickey parle à Minnie et lui demande comment ça va… »

    Je viens d’aller vérifier pour la première fois. Je n’ai pas liké, bien entendu !

  16. S’agissant de Frédéric Mitterrand, il faut rappeler que personne ne s’est formalisé de son livre (que j’avais bien aimé) avant l’affaire Polanski, et qu’à cette occasion il a précisé qu’il ne rencontrait en Thailande que des boxeurs quadragénaires.
    J’ai acheté « la récréation » (son éditeur a eu l’intelligence de le mettre aussi en Kindle sur amazon.com pour ceux qui téléchargent depuis l’étranger), je vais m’y mettre.
    Sarkozy en revanche j’attendrai sa candidature éventuelle pour 2017.

  17. Lovely vas-tu nous la jouer Delphine de l’ancien blog del ? Malheureusement j’ai remarqué que depuis son passage au post.fr le taulier est plus rétif à ce type d’exercice.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 Déc, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...