Sarcologie ou Traité des parties molles

#OLD

Depuis le temps que je le cherchais…

Depuis le temps que je le cherchais…

(…)

Je vous ai déjà dit que j’entretiens un rapport tout à fait privilégié aux vieux livres…

Mais lorsque vous tenez un ouvrage datant de 1753 en main, c’est encore autre chose.

Surtout, lorsque c’est celui-là…

 

Et que l’on découvre qu’il traite des parties molles…

Je signale aux clients éventuels qu’il coûte 100 euros.

Si vous le voulez, n’hésitez pas, je vous le prends (mais j’attends les sous 😉 ).

 

4 Commentaires

  1. Guy est retombé en enfance… l’attente du Père Noël certainement…

  2. de la sacologie appliquée aux balladuriens

  3. Si vous dénichez une Carla-au-logis à moins de 100 euros ça peut demander réflexion.

  4. Là on est dans le pur génie…

    C’est dommage de ne pas l’avoir trouvé avant la fatale présidentielle qui vit le triomphe du mou du genou, vite terni par le Fouquet’s et le Yacht de l’ami Bolloré, sans parler de Cécilia qui balluchonnait en direct live…

    Mais c’est magnifique d’avoir mis la main dessus et de partager ce bonheur !

    PG

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 Déc, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...