Une merveille!

Photo

Cette photo…

Cette photo…

(…)

… est formidable… (Pierre Andrieu/AFP) (source Le Figaro).

Entre Raffarin et Copé, il me semble bien reconnaître ce bon vieux Olivier Stirn, non ?

 

 

 

15 Commentaires

  1. Pourquoi ai-je l’impression qu’ils sont très serrés ? Un peu comme s’ils étaient contrits.

  2. Pour une fois que c’est lui qui fait de la figuration, espérons qu’il touche un cachet… L’andouille de Vire.

  3. Ahahahahahahaha La diktature gauchissssssse qu’ils disaient 😉

  4. Le frère du conseil d’état de l’affaire Dieudonné/valls ?

  5. Des gens utiles… À quoi ou à qui ?

    Des parasites !

    PG

  6. Ils mangent trop de pains au chocolat. Guy je cale, pourquoi un post sur Olivier Stirn ? Un repris de justice ? Eclairez ma lanterne.

  7. Parce que cette photo est formidable. C’est ça le sujet et Stirn l’accessoire.

  8. Merci pour la célérité de votre réponse Guy. Mais vous nous avez habitués à plus de réflexion, ce monsieur calé derrière la belle brochette de loosers ringards a une histoire ? Il fait momie de l’outre tombe.

  9. PS: L’élue femme n’exécute-elle pas une quenelle ?

  10. C’est une prise façon Eric Besson pour les séniors ? Après on peut parler de la super prise d’Anne Hidalgo: Enrico Macias. Et on s’étonne des gens de toutes sortes idéologiques qui défilent un dimanche pluvieux dans Paris. La notion de dégoût est le liant de tous ces défilés.

  11. Bienheureuse de voir cité Blanchot dans l’épicerie, cela me met un brin de soleil face à cette brochette de cyniques, il y a peu Cioran…
    L’Épicier est fin gourmet, pour ceux qui en douteraient encore….
    Ce matin et je le conseille aux clients, je relisais Peguy « Notre jeunesse » écrit en 1910, dès les premières pages, je fus projetée dans les évènements de ces derniers jours, mois, années…quel télescopage, éclairage,évidence et cruauté.
    La mystique et la politique, ce qu’il redoutait voir se perdre, et qu’il avait diagnostiqué, avec ses conséquences …déjà en 1910
    Alors 100 ans plus tard et oui, que reste t’il de la République, hier on donnait sa vie pour Elle, aujourd’hui « on » ( Les politiciens) cherche à vivre par elle, ils la vident de son sens , pillent ses richesses,…la déshonorent.

    Lisez Peguy un réconfort

  12. @lovely 14h02: cette personne est la, tristement célèbre, Michèle Tabarot. La Justice est entrain de s’occuper d’elle et de son frère… Plutôt un bras d’honneur à la décence en politique.

  13. Merci Areuh, j’avais son nom sur le bout de la langue. Belle brochette du dimanche.

  14. Le parcours d’Olivier Stirn est digne des meilleurs slalomeurs, meilleur que shumacher en tout cas, mais qui a de commun avec ce dernier d’avoir depuis longtemps un encéphalogramme plat.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

25 Jan, 2014

UMP

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Toutes les histoires sont vraies »

« Toutes les histoires sont vraies »

Le 9 septembre je publie mon premier roman aux éditions Braquage. Voici le texte de la quatrième de couverture. Dans une suite de textes fulgurants, véritable puzzle qui donne à ce roman cousu main des allures de fausse autobiographie (où tout serait vrai), Guy...