Rostain préfère Plenel à Aphatie

Zoom

Je termine le livre du paparazzi Pascal Rostain…

Je termine le livre du photographe Pascal Rostain…

(…)

C’est un livre très drôle qui lui ressemble trait pour trait.

Hâbleur, de mauvaise foi, rieur, tendre, voyou, brigand…

Rostain y raconte ses coups les plus géniaux (Brando, Welles, etc.) comme ses ratés, sur le même ton enjoué et sans la moindre complaisance pour son travail.

Il y a de l’auto-dérision à tous les étages.

Et puis, vers la fin, il y a ce petit passage qui devrait bien faire marrer ceux qui se  délectent du « duel » Plenel/Aphatie…

 

6 Commentaires

  1. Qu’il soit remercié pour cette remarque si fondée.

  2. Il aurait pu ajouter « même si parmi les scoops du moustachu il y a quelques bidonnages », mais en gros plutôt d’accord avec le paparazzi.

  3. Oui, ce qui m’a plu c’est qu’il fasse état des rumeurs sur la paternité de Ségolène Royal que j’évoquais aussi en 2006 sur mon blog (cf lien ci-dessus).
    Malheureusement, comme dit Edwy Plenel: certains parfois utilisent la rumeur pour tuer l’émergence de la vérité.

    Charles.

  4. @ Charles
    Quoi ? Ségolène Royal va être père ? Ça c’est une nouvelle.

  5. oui, c’est tellement vrai… Et de surcroit un prétendu journaliste qui refuse catégoriquement de reconnaitre ses erreurs, comme sur l’affaire Cahuzac…. il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

  6. C’est juste tellement vrai.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Fév, 2014

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Dans tout système politique usé, l’arrivée d’un nouvel acteur, d’un "perturbateur" est une très bonne nouvelle… D’abord, parce qu’elle donne l’illusion du renouveau ou de la nouveauté. Une illusion importante qui va faciliter l’entretien du système. Parce que - pour...

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...