« Oui ou non dansiez-vous le twist? »

Crac

Inouï…

Inouï…

(…)

12 février 1962. Journal de 13h.

5 Commentaires

  1. les avaient ils pesé ces jeunes filles, qui sur un twist fissuraient les murs…

    Godard lui aussi dans le même temps faisait swinguer le Flore sans fissures, pourtant c’était du lourd…
    http://www.youtube.com/watch?v=-rfjk_f34is

  2. Le mieux était de nier, elle a raison la fille, car le porteur du micro a l’air de penser que le twist est efficace pour démolir une maison, au moins pour fissurer les murs.
    Souvent j’y pense, que si les petits oiseaux, les hirondelles s’étaient retrouvés électrocutés en se posant sur un fil, si le twist avait fait s’écrouler les murs, on n’aurait rien changé à notre façon de faire. On aurait accroché des kilomètres de fils en l’air et on aurait twister dans les maisons, car tant pis. Et on aurait toujours réussi à dire que non dans un micro tendu.

  3. c’était avant-hier !
    j’aimais bien aussi le madison !

  4. Passage ‘Jean Nicot’… le journaliste avait dû fumer quelque produit illicite…

    Effondrement dû …
    A l’effet papillon,
    Au sondage pour recherche de gaz de schiste,
    Au creusement d’une ligne de métro,
    A la vétusté de l’immeuble,

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

12 Fév, 2014

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Toutes les histoires sont vraies »

« Toutes les histoires sont vraies »

Le 9 septembre je publie mon premier roman aux éditions Braquage. Voici le texte de la quatrième de couverture. Dans une suite de textes fulgurants, véritable puzzle qui donne à ce roman cousu main des allures de fausse autobiographie (où tout serait vrai), Guy...