C’est toujours comme ça

Cinéma

Il y a parfois, dans des bouquins, des évidences…

Il y a parfois, dans des bouquins, des évidences…

(…)

Dans un polar, piqué chez mon bouquiniste, je suis tombé sur cette description d’une grande justesse…

 

C’est toujours comme ça.


8 Commentaires

  1. Eh, le Birenbaum, là,qu’est-ce quu racontes, toi, sur mon cousin Boris Le Lay ?
    Mais va te chier ! Nous sommes chez nous en Bretagne, CHEZ NOUS, et nous avons le droit de penser ce que nous pensons.
    Le Floc’h

  2. Je t’emmerde. (pardon)

  3. Je ne suis pas très heureux de l’utilisation relativement récente du terme « breton » par des cretins antisémites. Né à Quimper et avec encore toute ma famille dans un rayon de 25 kilomètres autour, je peux témoigner que les plages normandes et les plages bretonnes sont tout aussi jolies. Et que le mélange est une des meilleures chances de l’humanité.

    Alors Le Floc’h je me joins au maître des lieux pour te conchier et t’emmerder aussi. Kenavo et surtout pas Ar wech all

  4. @ le dénommé Le Floc’h
    Ton soi-disant cousin Le Lay est un fieffé imbécile, bas du front , raciste, fasciste et c’est un lâche qui se planque au diable-vauvert pour ne pas répondre de ses insultes devant la justice de ses compatriotes. Je suis chez moi en Bretagne et tous mes amis sont chez eux en Bretagne. Toi, évite donc de passer dans ma rue le soir, du côté de Kéruscun le coup de boule est vite parti. Et j’ai le sang chaud ( comme Panza ) .

  5. Excusez le ! Le Floch est plus bête que méchant !

    Un breton de Milizac (finistère)

  6. Il y a un plafond de verre au pays des tweets… Pourquoi cette image ne fait-elle pas autant le buzz que celle qu’elle imite?
    http://t.co/cAsjzrEM9M
    Elle est trop gentille pour Hollande (qui n’oubliera pas nos petits souliers, espérons)

  7. Je me souvent aussi cette réflexion sur ces évènements, courant sommes toutes. Mais sans ce type d’évènement, il n’y aurait pas de films, de livres, de crimes,… alors, étonnement, surprise…
    … Mme Littré, l’épouse du lexicographe, rentre au domicile conjugal et découvre son mari au lit avec sa maîtresse. ‘Je suis surprise’ dit la légitime ! ‘Non répond-il, je suis surpris, vous, vous êtes étonnée !’

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 Déc, 2014

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Toutes les histoires sont vraies »

« Toutes les histoires sont vraies »

Le 9 septembre je publie mon premier roman aux éditions Braquage. Voici le texte de la quatrième de couverture. Dans une suite de textes fulgurants, véritable puzzle qui donne à ce roman cousu main des allures de fausse autobiographie (où tout serait vrai), Guy...