Face à la mer

Sea

1er janvier 2015…

1er janvier 2015…

(…)

La chaise du Galatée attendait là.

Face à la mer.
Depuis quelle heure ?

Le chiot a aboyé contre cette ombre lointaine.

Je me suis assis.

Pour le rassurer.

 

BONUS

 

19 Commentaires

  1. Blog du chien de GB – niche fondé en 2014 – kilo de sucre – kilo de sucre –

    entré

    « Dans la mesure où il y a 4 pattes, j’ai aboyé, pour rassurer mon maitre »

  2. Et je reste des heures à regarder la mer
    Le coeur abasourdi, les pensées de travers
    Et je ne comprends rien à ce triste univers
    Tout est couleur de pluie tout est couleur d’hiver
    Alain Barrière

    C’est beau la mer. Le flot, le jusant, l’estran, le ressac, le sable ondulé, les rochers, les algues, les petits crabes qui courent, les courlis, le cri des mouettes, les nuages à la Boudin.
    Y a t’il un lieu où je me sente mieux ?

    Bonne année à Guy, à toute sa famille, et à ses lecteurs de bonne volonté.

  3. Je ne connaissais pas ce morceau des Négresses vertes, c’est cool…

  4. Ah les négresses vertes…
    Musicalement l’annee commence bien.

  5. Ton livre Guy, tu crois que ce serait possible que j’en ai un exemplaire dédicacé ?

  6. La plus belle chanson des Négresses Vertes, dans sa plus belle version, le remix de Massive Attack… Merci! Belle entrée en 2015 avec ce sommet des 90s.

  7. Mais Eric pourquoi pas ?

  8. Si je m’abuse, c’est à Trouville ?
    Comme je vous envie !

  9. Ce serait cool 🙂

  10. Moi si je pouvais avoir une douzaine d’œufs et une demi-livre de beurre…

  11. Moi en 2015 je vous demande rendez vous ou vous donne rendez vous comme il vous plaira pour une dédicace de votre livre à paris.
    Car avec ce que vous nous offrez dans l’épicerie et sur vos blosg depuis des années, ce livre ne peut qu’être bon et j’aurais joie de vous le voir le signer.
    Excellence et intelligente ( il en faut tant) année à vous et à votre nid.

  12. Bon, c’est d’accord Albatros

  13. Le vrai Guy est toujours là…
    Le comm. précédent n’est pas de moi.

  14. Bon ça va je me dénonce.
    C’était pour de rire.

  15. Cher Sacha tous mes vœux.

  16. Meilleurs voeux à monsieur l’épicier et à ses clients.
    Quand je suis face à la mer, j’adore écouter Sidney Bechet. Cela me rappelle toujours mon père, les soirs d’été un peu arrosés, qui mêlait amoureusement sa trompette au son si pur de son idole.
    Sur la terrasse, face à l’immensité bleue, mon paternel était tout simplement heureux.
    La trompette est depuis longtemps rangée dans son écrin de velours bleu mais j’entends toujours ses notes d’amour lorsque je me pose un instant devant l’océan et que je sens sur ma peau ses baisers salés.

    http://youtu.be/wMwckuWpxDs

  17. Face à la terre, il y a la chanson de Trenet (1941) :

    Tout comme Colomb sur son bateau
    Nous voguions а la dérive
    L’eau était sale, ah ! Quelle sale eau !
    Ah ! Quel méli-mélo !
    Oui mais un jour tout devint beau
    Tout devint clair sur la rive
    Et l’on riait, et l’on pleurait
    Et le monde chantait :
    Quel jardin merveilleux
    Brille sous nos yeux
    Oh ! Les belles tomates

    https://www.youtube.com/watch?v=_ZJIMuaINRg

    Dire! qu’on est encore dans le jardin merveilleux d’un certain point de vue, mais quel meli melo dans les belles tomates!
    Regardons la mer…

  18. L’épicerie :
    Un des rares blogs où l’on n’est pas obligé de s’inscrire pour donner un avis, et sans modération  »à priori ».

    D’où l’intérêt de se bien conduire et de maîtriser ses propos…

    Bonne année à tous.

  19. Ben moi, rien. Je suis Charlie

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Jan, 2015

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Il n’y a jamais de trou dans la raquette

Il n’y a jamais de trou dans la raquette

Un petit mot en passant pour tous ceux qui, dans tous les milieux, déclarent désormais couramment, quand quelque chose ne fonctionne pas comme ils le voudraient, qu'il y a "un trou dans la raquette". Après pas loin de cinquante ans de tennis, je suis en mesure de vous...

Les mouches ont changé d’âne ?

Les mouches ont changé d’âne ?

Il paraît qu'Albin Michel ne veut plus éditer Zemmour. Les temps changent... Septembre 2016. L' "ancien" monde, sans doute. La mégalomanie ... pic.twitter.com/rVY6H3nfCL — guy birenbaum (@guybirenbaum) September 30, 2016