Cheesecake

VLAN

woody-allen-groucho-marxHier soir, dans un dîner, fort sympathique, organisé à propos de Vous m’avez manqué, quelques mots m’ont pris de court…

Hier soir, dans un dîner, fort sympathique, organisé à propos de Vous m’avez manqué, quelques mots m’ont pris de court…

(…)

C’est venu sur ma droite ; mais rien de politique.

Nous en étions au dessert, je crois bien.

Un cheesecake remarquable.

Une recette qu’une belle-sœur anglaise (ou quelque chose comme ça) avait fait promettre de ne révéler à personne. Je crois bien avoir retenu que le secret de ce gâteau c’est l’utilisation de cette crème

Nous en étions là…

Lorsqu’une dame s’est adressée à sa voisine qui se trouvait être, au demeurant, ma cousine préférée (la voisine, pas la dame…).

Elle lui a alors lancé, à mon propos, entre deux considérations sur le cheesecake, cette phrase :

« Je ne le connaissais pas avant, mais il a beaucoup changé !« 

On en connaît qui entamèrent une psychanalyse pour beaucoup moins que ça…

10 Commentaires

  1. Ton côté Woody Allen !

  2. Toi, tu lui as manqué à l’insu de son plein gré.

  3. Cette réplique, c’est la fameuse cerise sur le cheesecake

  4. Ça pourrait être du Audiard. Ou du Desproges. La voisine de la cousine a des lettres. Ou un don.

  5. Vous allez gagner à être connu dans un concours de circonstances (Coluche)

  6. Gateau au fromage ou keiss kugen ou delicatessen….

  7. Dans le même registre :
    « On sait pas quel âge elle a, mais elle fait plus ».

  8. Les messages qui disparaissent sans raison objective, ça ne vous ressemble (ressemblait ?) pas.

    Il serait plus simple de fermer les commentaires et de dire  »votre avis, je m’en fout ».

  9. Cher sacha, je n’ai supprimé aucun message. Donc ? De quoi parlez vous ?

  10. je suis rouge de honte !

    Je me suis emmêlé les pieds dans les posts.

    Sorry

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 Juin, 2015

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Sous le coude

Sous le coude

Depuis mars 2020, moi qui suis fan de nonsense, j'ai été servi. Les plages interdites, puis les plages "dynamiques" (interdit de rester sans bouger sur le sable), les stations de ski ouvertes sans leurs remontées mécaniques, désormais les parcs d'attractions sans...

S’empêcher

S’empêcher

Pas facile de reprendre. Idéalement, après un tel début en fanfare, avec de si nombreux visiteurs (merci à toutes et tous), il faudrait un truc qui buzze, qui claque, qui pique. Un sujet polémique, un clash pour attirer le chaland. Une bonne petite baston, comme à la...