Tous mes trucs pour lutter contre le coronavirus

Astuces

C’est assez putaclic comme titre ?

(…)

Pour relancer mon blog, j’ai décidé de changer radicalement de ligne éditoriale.

Je vais donc commencer à récupérer de l’audience en donnant mes trucs et conseils pour vaincre la/le COVID-19.

Aujourd’hui mon premier truc.

Alors c’est très simple.

L’anxiété générée par les médias (au sens large, web inclus) est insupportable et préjudiciable à l’équilibre mental de tout être de chair, d’eau et de sang (si vous n’êtes pas de chair, d’eau et de sang, vous pouvez arrêter de lire). Il faut s’en préserver.

Donc vous éteignez la télévision, les chaînes d’information et tout le toutim (guy, plus personne ne doit dire ça en 2020…).

Vous fermez tous les écrans, pas de Twitter, ni de Facebook, ni rien du tout.

Et vous lisez (je ne parle que de livres en papier, on ne lit pas sur un écran… Oui c’est extrémiste, mais je suis totalitaire en matière de livres).

Et c’est là que je vais vous donner le premier VRAI TRUC de cette série géniale de billets de blog.

Lisez toujours PLUSIEURS livres en même temps (ceci n’est pas un message politique) !

SIMULTANÉMENT !

Dans ce but, vous prendrez soin de laisser traîner un livre différent dans chaque pièce où vous passez du temps (chambre, bureau, toilettes – très important les toilettes – salle de bains, salon, cuisine, etc.).

Alors forcément si vous habitez dans un studio de 9 mètres carré, c’est nettement moins facile que si vous logez dans un château, mais je ne suis pas là pour régler vos problèmes de logement.

Moi, grâce à cette technique infaillible, je lis à peu près trois ou quatre livres simultanément, ce qui fait que je ne suis jamais tenté par ces ignobles sources d’anxiété nommées chaînes d’information en continu et réseaux soucieux.

Je vous invite à vraiment tenter l’expérience !

 

Gustave et le pigeon

 

À suivre

16 Commentaires

  1. Alors dites nous un peu quels sont ces 3 ou 4 livres que vous lisez en ce moment ?

  2. Je viens de finir « Quelqu’un d’autre » de Tonino Benaquista, je suis dans « La vie devant soi » d’Ajar/Gary, la bio de Kessel par Laccarrière et « La doublure » de Meg Wolitzer…

  3. J’ai en commun, la bio de Kessel. Puis Belle du Seigneur, que ma joie demeure (en relecture). Mon amie, mon amour vient de me mettre marelle de Cortazar entre les mains. Mais la sauce qui nous mange doit être goûtée.

  4. Dans Cartographie des Nuages de David Mitchell, plusieurs histoires sont imbriquées, avec la même structure que des livres différents qui seraient empilés ouverts les uns sur les autres. Les différents débuts se déploient, puis il y a une histoire centrale, puis les différentes fins se succèdent et ô surprise les histoires sont quand même liées, héhé…. Bref, je dis juste ça pour que vous puissiez suivre le conseil de l’Epicier à prix malin. Si on peut s’aider entre clients.

  5. l’épicerie a rouvert ses portes et les routes autour de Cognac sont revenues à 90 km/h.

    Cette fois, je me sens vraiment déconfiné…

  6. Oui Sacha je me suis occupé personnellement du 90kmh

  7. Le premier truc était bien, on attend le deuxième!

  8. Gustave … Flaubert ?

  9. Bah oui, Flaubert.

  10. C’eut pu être Courbet puisque voici le nouveau monde…

  11. Eh c’est bien ce jeu! On gagne un «bah oui» ou un «c’eut pu». Sans l’image pour corser un peu. Je commence,
    Alphonse…

  12. Je tente: Boudard

  13. Ç’eut pu. Allais. Akicé?

  14. Personne

  15. Paul 🙂 je m’en vais vite, loin, prendre l’air.
    Je viens surtout lire les billets de l’épicier car ils sont plaisants, si je la ramène c’est par nostalgie de la convivialité des début du web, je m’en excuse si c’est désagréable.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 Juin, 2020

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Sous le coude

Sous le coude

Depuis mars 2020, moi qui suis fan de nonsense, j'ai été servi. Les plages interdites, puis les plages "dynamiques" (interdit de rester sans bouger sur le sable), les stations de ski ouvertes sans leurs remontées mécaniques, désormais les parcs d'attractions sans...

S’empêcher

S’empêcher

Pas facile de reprendre. Idéalement, après un tel début en fanfare, avec de si nombreux visiteurs (merci à toutes et tous), il faudrait un truc qui buzze, qui claque, qui pique. Un sujet polémique, un clash pour attirer le chaland. Une bonne petite baston, comme à la...