Sous le coude

Bref, une sorte de film des Monty Python, malheureusement sans eux.

Depuis mars 2020, moi qui suis fan de nonsense, j’ai été servi.

Les plages interdites, puis les plages « dynamiques » (interdit de rester sans bouger sur le sable), les stations de ski ouvertes sans leurs remontées mécaniques, désormais les parcs d’attractions sans attractions…

Bref, une sorte de film des Monty Python, malheureusement sans eux. Mais avec nous tous.

Alors que je déambulais, il y a peu, dans Paris, je suis tombé sur une affichette, à l’entrée d’une sorte d’antenne de la ville de Paris. Affichette qui m’a fait éclater de rire tout seul, comme un idiot que je suis.

« Manipuler avec le coude »

Ça m’a fait marrer tout seul et rien que de publier la photo et de la commenter, ça me procure encore une joie intense.

Sans doute, d’abord, parce que j’imagine la difficulté de manipuler quoi que ce soit avec le coude. En ce qui me concerne je ne sais rien faire d’intéressant avec un coude.

Ensuite, parce que pourquoi le coude ?

Surtout que je m’en voudrais de ne pas vous rappeler le geste barrière 2 :

éternuer ou tousser dans le pli de son coude, plutôt que dans ses mains

Dès lors, vous conviendrez avec moi que manipuler une porte avec un coude dans lequel on vient – éventuellement – d’éternuer ou de tousser ne saurait être recommandé.

Note de l’auteur. J’attire votre attention sur l’expression Ne pas se moucher du coude

3 Commentaires

  1. Ça n’a rien à voir, mais j’aime bien « ne pas attacher son chien avec des saucisses » et je tiens à le faire savoir.

  2. Comme personne ne se mouche dans ses fesses, je propose de remplacer l’invite de l’affiche par: « Manipuler avec le postérieur ».

  3. Je me demande bien pourquoi ils n’ont pas écrit « pousser avec le coude » hein? Pour éviter le mot « manipuler » qui exige la main, ç’eut été la meilleure solution. Non! Ne me dites pas qu’il faut tirer la porte, ha ha la tirer avec le coude: bon courage.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 Mai, 2021

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...