Une extraordinaire histoire banale

Incroyable mémoire olfactive du chien

C’est une histoire extraordinaire à l’échelle de l’Homme, probablement parfaitement banale au niveau du chien.

Il y a deux ou trois ans, mon chien, Jedi, a été attaqué au Parc de Saint-Cloud par deux lévriers afghans noirs dont je savais par la rumeur du Parc (qui ne ment jamais) qu’ils étaient agressifs, dangereux et, surtout, accompagnés par un couple de maîtres totalement incapables.

Ce jour-là j’avais dégagé mon berger australien à coups de poings et à coups de pieds, sans dommages ni pour lui ni pour moi (je ne me suis pas préoccupé des afghans…), non sans avoir insulté copieusement ces maîtres irresponsables qui laissent en liberté deux chiens dangereux et s’en lavent les mains.

Depuis, quand Jedi sentait, même de loin, leur présence, il aboyait menaçant en leur direction, me laissant le temps de le récupérer et de l’empêcher de retourner à la bagarre.

Nous sommes à la mer. Plusieurs années après cette bagarre.

Ce matin, sur les planches de Deauville, Jedi se met soudain à aboyer menaçant.

À deux cent mètres de nous, j’aperçois alors les deux mêmes lévriers afghans noirs de Saint-Cloud, oui oui, ceux de Saint-Cloud, désormais tenus en laisse par leurs maîtres…

Incroyable mémoire olfactive (et non visuelle) du chien qui capte l’odeur de ses ennemis, des années après, en dépit de la différence de lieux et de tout élément similaire de contexte.

Voilà. C’est une histoire extraordinaire à l’échelle de l’Homme, probablement banale au niveau du chien

10 Commentaires

  1. Incroyable

  2. « Fréquentant » les chiens depuis longtemps, cette histoire incroyable m’a fait sourire car je visualise l’expression sans doute outrée de votre chien reniflant à distance ses « ennemis » d’antan, avant de grogner. Ces textes sont de vraies scènes de vie, très souvent familières. Merci beaucoup.

  3. Contrairement à vous qui ne pouvez plus sentir leurs maîtres

  4. On va mettre de côté le « il n’y a pas de chiens méchants, juste des maîtres très cons » pour dire que Jedi sait. Quand un chien aboie ou est sur le qui-vive, c’est l’instinct du loup qui parle. Un Ami Canin est agressif parce qu’il subit des agressions ou maltraitances. Je connais Jedi, il est d’une douceur incroyable, joueur, enthousiaste, à l’image de son « maître » (je n’aime pas cette désignation). Et, de plus, chiennnement photogénique le Loulou… Biz Guy et caresses à Jedi… Ervé

  5. Gros bisous à #Jedi.
    Même nos deux cabots de chihuahuas reconnaissent leurs ennemis de longues années après. Nous n’avons expérimenté de rencontres si éloignées.

  6. Ce Jedi a une mémoire éléphantesque !

  7. On ne le trompe pas facilement

  8. Bravo Jedi! Même les plus petits canidés tels ma propre « fourmi de combat » 🙂 ont une mémoire olfactive impressionnante. Quant à la mésaventure subie elle est malheureusement d’une banalité affligeante mais n’a rien d’étonnant : l’achat d’un chien repose de nos jours essentiellement sur des critères physique et fait totalement abstraction des traits de caractère propres à chaque rasse, de leurs besoins d’éducation, de se dépenser etc La caricature de cet état de fait étant l’achat d’un Husky en ville par un propriétaire « sédentaire »…..ayant besoin de se dépenser en courant environ 2 à4 heures par jour il y fort à parier que le dit canidé deviendra agressif très rapidement!

  9. Salut tout le monde !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 Juin, 2021

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Éric Zemmour : le Front national 50 ans après ?

Éric Zemmour : le Front national 50 ans après ?

Il est temps de poser une ou deux questions simples sur le moment Zemmour. Ayant étudié le Front national historique (né en 1972) dans le cadre de ma thèse, je remarque des similitudes entre l'irruption du journaliste et l'émergence de Jean-Marie Le Pen dans l'espace...